Compétitions‎ > ‎

Règles de fonctionnement

Quelques règles de fonctionnement :

- La prise en charge et le départ d’un enfant d’une compétition doivent être effectués de manière formelle entre les adultes « responsables » de l’enfant et les membres du club : 
  • D’abord et avant tout : pour la sécurité de l’enfant
  • Accessoirement : pour éviter des alertes et/ou des inquiétudes inutiles
Le retour de compétition peut se situer à une heure non prévisible au départ ; pour autant, la prise en charge de l’enfant sur le retour de la compétition par les adultes « responsables » doit se faire dans un délai raisonnable : il n’est pas correct de demander aux bénévoles qui ont déjà passé leur journée dans l’accompagnement des enfants d’assurer la garde jusqu’à l’arrivée des parents (ou autres)

A cette fin le club dispose d’un tél. mobile : nous sommes donc joignables

Les parents peuvent en faire autant .....

- La non participation à une compétition doit être communiquée le plus tôt possible auprès du club :
  • Pour retirer les fiches d’engagement
  • Pour examiner comment organiser les équipes relais lorsque le (la) compétiteur (trice) était engagé(e) ; à défaut, des compétiteurs (trices) peuvent faire le déplacement en vain, l’équipe ne pouvant pas être constituée: cela se produit tous les ans
  • Rappel de l’article 18 du Règlement Intérieur :
« Il incombe aux compétiteurs de prévenir un membre du Bureau Directeur lorsqu’ils ne peuvent pas venir à une compétition. Pour tout forfait à une manifestation déclaré tardivement, le club se réserve le droit de réclamer le montant des frais engagés pour le nageur »

- Les enfants doivent être équipés du nécessaire qui accompagne tout compétiteur en natation :
  • Serviette de bain
  • Maillot de rechange
  • Lunettes, .....
  • Des produits énergétiques
  • Des boissons (ou de l’argent de poche pour en acheter); attention : la pratique d’une activité sportive en contact avec l’eau n’affranchit pas les compétiteurs des risques de déshydratation (bien au contraire)
S’il existe des situations familiales particulières pouvant inter-réagir dans les relations avec le club, il faut nous en parler avant que les difficultés n’arrivent.